L'avis en vrac !

Les règles, ce tabou, on en viendra tous à bout !

Si toi aussi tu chantes ce titre comme si tu étais Régis Laspalès dans « le pari », tape dans ma main (virtuellement)

Mais n’empêche, c’est vrai, non ? Les règles, c’est -encore- tabou.

Un tabou, d’après notre cher dictionnaire Le Robert, c’est « ce sur quoi on fait silence, par crainte, par pudeur ». On pourrait rajouter « Pour des raisons de croyance, de religion, de vie ou de mort » (« Les règles… quelle aventure! » Elise Thiébaud, Mirion Maille, La ville qui brûle). De vie ou de mort. Carrément. Mais on a peur de quoi, au juste ? D’un phénomène physique naturel qui concerne des millions de femmes dans le monde ? Ben oui. Le monde ne tourne pas rond ou quoi ? Je ne vous apprends rien.

Comme toujours, la littérature jeunesse s’empare de sujets qui ne sont à priori pas les plus évidents à traiter (pour eux) ni à réceptionner (pour nous). Mais elle nous offre des petites pépites de lecture. Ce genre de lecture qui te divertit mais qui, en plus, te fait sacrément réfléchir.

J’ai envie de vous présenter trois ouvrages aujourd’hui. Trois ouvrages qui explicitent les règles. Je vais le faire vite mais bien car ici, vous êtes dans la nouvelle catégorie « l’avis en vrac » du blog. Je suis sensée écrire un article court et percutant. J’ai la pression car j’ai une très légère tendance à m’égarer… sur de longues longues longues pages. On va voir si je m’en sors bien, pour une première.

Vous êtes prêts ? C’est parti !

Les règles de l’amitié / Lily Williams, Karen Schneeman / Jungle

Cette bande dessinée est traduite de l’américain. Mais ce qu’il se passe dans ce lycée? Cela pourrait arriver n’importe où. Une jeune fille, nouvellement arrivée dans cet établissement lambda des Etats-Unis, est moquée puis harcelée car son pantalon a été tâché par le sang de ses menstruations. Trois autres adolescentes vont lui venir en aide. Ce sera le point de départ pour mener une révolution -à leur magnifique façon- dans cet établissement plus prompt à financer les tenues des sportifs que des distributeurs de protections hygiéniques dignes de ce nom. Le football avant la santé ? Ça se discute, éventuellement. Nier un besoin vital ? Ça non, ça ce n’est pas possible.

Cette bande dessinée aborde le sujet des règles de manière feel-good grâce à ce touchant quatuor d’adolescentes. Elles sont géniales, vraiment. Toutes différentes. Toutes semblables à nous, aussi. Elles cheminent distinctement sur leur petit bout de chemin de leur petite vie mais ensemble, elles le font grandement bien. Le pouvoir de la sororité.

Il y a maintes réflexions autour des règles dans ce livre. L’une des jeunes filles tient un blog, elle y narre leur histoire depuis quasiment la nuit des temps, les préoccupations qui peuvent en découler, également. Comme l’endométriose, par exemple, car oui, l’une des jeunes filles en souffre et comme beaucoup de personnes atteintes, elle est seule avec sa souffrance. Jusqu’à ce que…

Ces adolescentes nous donnent une sacrée leçon ; il ne faut pas se contenter d’un truc nul et injuste juste parce que truc nul et injuste a été décidé par une instance à priori supérieure. Il faut lutter. Et si cela doit passer par quelques complications et imprévus, qu’à cela ne tienne, l’amitié, avec son évidence, les fera passer avec davantage de douceur.

Les règles… quelle aventure ! Elise Thiébaut et Marion Maille / La ville qui brûle

Quand une journaliste féministe rencontre une autrice et dessinatrice féministe ainsi qu’une maison d’édition génialement engagée, il en résulte un livre indispensable. Pour toutes ET tous !

« Les règles, quelle aventure » c’est un documentaire que vous n’avez jamais pu découvrir auparavant car il n’existait pas, tout simplement. Et il manquait. Avec un peu d’humour et de la pédagogie -pas celle qui est didactique, là, qui dit que c’est comme ça et pas comme ça, et que- il accompagnera toutes les adolescentes qui ont pléthore d’interrogations, souvent sans réponse. Cela parait évident ? Pourtant, un accompagnement bienveillant, ce n’était pas gagné, hein.

« Les règles ont longtemps été un instrument qui a permis d’opprimer les femmes et de leur donner l’impression qu’elles étaient impures et capables de moins de choses que les hommes. »

Ce livre documentaire est drôlement intelligent. Il permettra aussi à TOUS -je le redis fortement ici mais c’est si important- de comprendre les enjeux sociétaux et culturels induit par les règles. Il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup à saisir et beaucoup, beaucoup, beaucoup à déconstruire.

C’est beau, le rouge / Lucia Zamolo, Rita Lamontagne / La Martinière Jeunesse

Ce livre, ô que je l’aime. Encore un objet-atypique-non-identifié-mais-tellement-inspiré-subtil-géniallissime. C’est un livre documentaire. A moins que ce ne soit un roman graphique ? C’est surtout un beau récit. Un récit qui est comme un cadeau que l’autrice nous offre tant on sent que la sensibilité qui en transparaît est sincère et a été vécue. Tout est parfaitement décrit et magnifiquement illustré. Ou comment mettre -enfin- des mots et des dessins sur toutes ces émotions ressenties avant, pendant et après les règles. On peut même les apprivoiser ces émotions qui nous caractérisent mais qui peuvent agacer voire heurter certains. T’es de mauvaise humeur, tu vas encore avoir tes règles ou quoi ? Merci de ta compréhension, sincères salutations. Ben non, va prestement te faire cuire un p’tit œuf toi qui dit ça. Tu n’as rien compris, en fait ? Et bien prends ce livre en main et ne fais pas que t’en étonner. Lis-le. Tu verras, il génial.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s